Le blog

Conseils, astuces

La cannelle

Réchauffante et réconfortante, on l’adore saupoudrée sur une compote encore tiède, un riz au lait maison, un latté ou incorporée aux recettes de biscuits de Noël. En bâton ou en poudre, l’épice donne du goût et soulage de nombreux soucis.
pascale-massart-dieteticienne-conseille-en-produit-medecine-douce-soissons-urcel-coucy-domicile-aisne-photo-blog-aliments-anti-inflammatoires.jpg

Contre les ballonnements

La cannelle stimule la digestion. Elle évite la formation des gaz responsables des ballonnements et des flatulences. On peut l’intégrer à l’alimentation de tous les jours pour soutenir le transit naturellement. Antiparasitaire, la cannelle restaure l’équilibre de la flore microbienne. Consommée en infusion, elle apaise les diarrhées, agit contre le manque d’appétit et contribue à un meilleur confort intestinal, tout en restant hydraté. L’huile essentielle de cannelle offre un effet encore plus puissant (une goutte, trois fois par jour sur un comprimé neutre ou dans du miel) pour réguler les troubles digestifs.

Contre les microbes

Antimicrobienne et antifongique, la cannelle combat naturellement les virus et les bactéries. Pour profiter de ses bienfaits en prévention, on peut faire infuser un ou deux bâtons dans l’eau avec du miel, du gingembre râpé et du citron. Le cocktail dégage les voies respiratoires et aide à nettoyer la bouche et le tube digestif quand des microbes traînent dans l’air. Ce cocktail aide aussi à lutter contre les états grippaux et les débuts de rhume.

Contre la baisse immunitaire

La cannelle doit son action « coup de boost » et anti-infectieuse à ses réserves en manganèse, en fer et en calcium, indispensables pour maintenir de bonnes défenses naturelles contre les infections hivernales. Atout anti-fatigue, on la consomme au quotidien en cuisine et en infusion, mélangée à des feuilles séchées de thym ou de romarin, pour lutter contre les refroidissements, stimuler l’énergie vitale et renforcer l’immunité.

Contre les pics glycémiques

Plusieurs études ont démontré l’action de la cannelle dans le contrôle de la glycémie chez des personnes souffrant d’un diabète de type 2. Elle réduit le taux de sucre dans le sang et apaise les envies de sucre. Une goutte à respirer au creux du poignet aide à limiter les grignotages. Incorporée au gâteau du dimanche ou aux sablés de Noël, elle adoucit les préparations.

Contre le vieillissement prématuré

Très riche en antioxydants et notamment en tanins, la cannelle possède des vertus anti-âge précieuses. Ces boucliers anti-radicaux libres protègent les cellules du stress oxydatif provoqué par la pollution, une alimentation déséquilibrée ou le surmenage. La cannelle aide aussi à lutter contre la baisse des performances cognitives dans le cadre de maladies neurodégénératives comme Alzheimer.

Contre les maux du cycle féminin

Grâce à son action anti-inflammatoire et antispasmodique, la cannelle peut apaiser les crampes menstruelles. En infusion quotidienne additionnée de feuilles de framboisier et de cassis, elle calme les douleurs et s’associe au pouvoir du curcuma dans la lutte contre les symptômes de l’endométriose.

Source : Lucile de La Reberdière